Comment révolutionner l’éducation nutritionnelle ?

L’éducation nutritionnelle

L’éducation nutritionnelle est l’art et la manière d’inculquer à l’homme les bonnes habitudes alimentaires. Cela peut être la définition des heures adéquates pour les repas quotidiens, le choix des aliments, la quantité des mets à consommer… L’éducation nutritionnelle est appliquée dans les crèches et garderies respectueuses de normes en vigueur concernant l’accueil et la garde d’enfants. Révolutionner cette activité, c’est en faire profiter les enfants dès leur plus jeune âge.

L’éducation nutritionnelle par une assistante maternelle

En raison d’un emploi du temps chargé et aussi des responsabilités professionnelles, des parents inscrivent leurs enfants dans une crèche familiale. Il s’agit d’un système particulier de garde de jeunes enfants car ces derniers sont reçus par l’assistante maternelle directement dans sa maison. Divers activités sont au programme pour amuser et éduquer les enfants dont les jeux, les chants, les contes, les activités pour entretenir la motricité et pour une bonne socialisation… L’assistante maternelle accorde également une importance capitale à l’éducation nutritionnelle. Il est question ici d’initier les enfants à l’art de bien manger. Plus précisément, ils apprennent à se tenir bien à table, s’initient à l’usage correct de la cuillère et de la fourchette, apprennent à savourer les aliments pour qu’ils soient entièrement bénéfiques aux enfants… Cette application rigoureuse de l’éducation nutritionnelle est bien poussée en crèche collective car les enfants, en voyant manger correctement leurs camarades, tendent à les imiter.

Education nutritionnelle en crèche collective

La crèche collective est une infrastructure et un système d’accueil des enfants où il y a plusieurs assistantes maternelles. Concrètement, chaque assistante confirmée et expérimentée assure l’accueil et l’encadrement des enfants de 5 à 8 enfants. Ce système garantit une bonne socialisation. C’est également une situation qui favorise l’apprentissage puisque les élèves sont en mesure d’imiter les bonnes habitudes de leurs camarades. Ainsi, les assistantes sont plus à l’aise dans l’application et développement de méthodes pour initier les enfants à l’art de bien manger. Concrètement, il leur est par exemple possible de convaincre des enfants capricieux qui refusent de prendre leur repas en montrant tout simplement comment se comportent leurs camarades obéissants. Cela facilite également d’autres approches comme les façons de faire aimer les légumes et les fruits aux jeunes enfants.

Un nutritionniste pour conseiller les éducateurs en crèches et garderies

Les crèches réputées veillent à une meilleure formation des assistantes qui les gèrent au quotidien. Dans le cas d’une crèche familiale, l’assistante bénéficie de formations de par son statut d’éducatrice. Parmi les méthodes enseignées aux assistantes maternelles, il y a l’accueil des enfants, l’initiation à la psychologie des enfants et aux bonnes méthodes pour communiquer avec eux, la pédagogie et la transmission de connaissances mais également l’éducation nutritionnelle. A propos de ce dernier volet, un nutritionniste s’occupe d’enseigner aux assistantes les valeurs nutritionnelles des aliments, les raisons de privilégier les légumes et fruits dans l’alimentation, les règles du bien-manger au quotidien, la place de l’eau dans l’alimentation humaine, la gestion des goûters et encas, les cas des gâteaux et friandises et même les bonnes approches face à des enfants qui refusent de manger.

Ma fille veut faire du babysitting, quelles précautions prendre ?
Comment trouver une place dans une crèche ou dans une école ?