Conseils pour garder un enfant hyperactif

Garder un enfant nécessite beaucoup d’attention, surtout quand l’enfant a un caractère hyperactif. En effet, il est souvent exposé à de nombreux dangers, du fait qu’il est parfois trop turbulent.

Qu’est-ce qu’on entend par enfant hyperactif ?

Certaines personnes disent que ce sont des enfants agités, qui puisent trop d’énergie, qui n’arrêtent jamais de bouger et qui, souvent, ne terminent jamais ce qu’ils ont commencé. Mais contrairement à tout cela, un enfant hyperactif est d’abord un enfant en détresse, qui a besoin d’aide. Selon les médecins, il peut même souffrir d’une maladie appelée « Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité (TDA/H) ». Celle-ci est une maladie très complexe. Il ne faut pas la prendre à la légère.

Actuellement, plusieurs nombres incalculables d’enfants seraient atteints de ce trouble. Il devient même un fléau frappant des petits de nos jours. D’après des enquêtes mondiales, les enfants vers l’âge de 6 à 10 ans sont les plus attaqués et la plupart d’entre eux sont des garçons.

On peut alors conclure qu’un enfant est atteint du TDA/H, quand l’enfant devient agité. C’est le premier symptôme. Puis, l’enfant montre une certaine impulsivité et inattention. À l’école, il se peut aussi qu’il ne se concentre plus.

Comment gérer un enfant hyperactif ?

Le problème pour un enfant hyperactif est d’abord la notion du temps, c’est-à-dire que le passé ou le futur n’a pas trop d’importance pour lui. C’est pourquoi, il agit sans savoir gérer ses actes. Pour l’aider, il faudra que vous lui assistiez, en lui créant un emploi du temps pour ses activités. Vous devez établir tous ses horaires, comme par exemple, l’heure de sa toilette, de son repas, de son bain, etc. Cela va l’aider à bien se repérer dans le temps.

Puis, jouez la carte de la communication. En effet, il est vraiment utile pour un enfant d’avoir le temps pour parler et discuter de ses problèmes. Son caractère turbulent cache souvent une souffrance ou un certain manque émotionnel.

Qu’en est-il des consignes ?

Il est très important de donner des consignes claires et simples à son enfant. Cela l’aide à mieux s’orienter et à obéir. Cependant, il faut appliquer des méthodes précises. Par exemple, au lieu de lui dire « Tiens-toi bien ! », il faudrait lui dire « Arrête de courir », un ton qui va signifier beaucoup de chose pour lui. Aussi, donnez-lui une consigne à la fois, sinon il risquera de ne pas s’en souvenir.

Carence en vitamine D: quels aliments faut-il d’avantage consommer ?
Les étapes du développement de l’enfant