Eczéma d’enfant : traitements et conseils

L’eczéma d’enfant

L’eczéma est une maladie de la peau assez connue de nos jours. Ce mal concerne quelques adultes, mais ce sont les enfants qui en ont le plus souffert. L’eczéma d’enfant est à prendre très au sérieux, car il peut aboutir à des complications plus graves.

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’eczéma est une affection de la peau qui se manifeste par une inflammation, des rougeurs, des démangeaisons et des squames. Les « poussées d’eczéma » correspondent aux périodes durant lesquelles les symptômes sont les plus apparents.

L’eczéma est une maladie qui touche à la fois le système immunitaire et les cellules dermiques protégeant des allergènes. C’est une maladie de la peau assez fréquente. En moyenne, 30 % des malades consultent un dermatologue pour cette raison. D’après certaines estimations, les personnes atteintes d’eczéma sont de plus en plus nombreuses chaque année.

Il est possible de distinguer deux types d’eczéma : l’eczéma atopique (ou dermatite atopique) et la dermatite allergique de contact.

La dermatite atopique est la forme la plus courante. Elle se traduit par une extrême sensibilité à différents allergènes (poussières, poils de chat ou de chien, grains de pollen, …), qui sont pourtant inoffensifs pour la majorité des personnes. Les personnes atteintes de dermatite atopique sont facilement reconnaissables, car elles font souvent toutes sortes de réactions allergiques : rhume des foins, asthme, urticaire, etc.

La dermatite de contact est une forme moins habituelle de l’eczéma. Elle se caractérise par des lésions issues d’un contact avec certaines substances allergènes.  Les lésions d’eczéma ne sont pas instantanées, elles n’apparaissent qu’après trois jours en moyenne.  La dermatite de contact est une réaction allergique à une substance particulière. Il est possible de devenir allergique à un produit particulier, même si vous ne l’étiez pas avant. Par exemple, de plus en plus de personnes deviennent allergiques au nickel des bijoux, alors que ce n’était pas le cas il y a encore une dizaine d’années.

Les enfants sont les plus concernés par l’eczéma. Dans les pays développés, 15 % à 30% des enfants sont touchés par la maladie, contre 2 % à 10 % des adultes. Rien qu’en Europe, 10 % à 20 % des enfants sont atteints de dermatite atopique.

L’eczéma enfant n’est pas un mal à prendre à la légère. La moindre  suspicion devrait immédiatement faire l’objet d’une visite chez le dermatologue.

Causes

L’eczéma est principalement une réaction allergique issue d’un contact avec un agent allergène. Il est possible que cet allergène soit banal (poussière, pollen, poils, …) ou spécifique (le nickel par exemple).

Ce qu’il y a de plus alarmant avec cette maladie, c’est qu’elle touche de plus en plus de monde, et plus particulièrement les jeunes enfants. Jusqu’à maintenant, le mécanisme n’est pas encore entièrement connu, et on pense qu’il s’agirait d’un désordre génétique. Cependant, les dermatologues constatent que d’autres facteurs favorisent l’apparition d’eczéma. En effet, les produits chimiques irritants ou le stress peuvent provoquer des poussées d’eczéma.

Les chercheurs avancent plusieurs hypothèses pour expliquer le nombre grandissant de personnes atteintes par cette affection. Par exemple, le fait de délaisser l’allaitement au profit du biberon est une exposition prématurée du nourrisson à un agent allergène. D’autant plus que le lait maternel est une défense naturelle contre la dermatite atopique. Cela pourrait expliquer pourquoi les enfants en bas âge sont les plus concernés.

Traitements

Il n’est pas encore possible de guérir entièrement l’eczéma. Les différents traitements ont surtout pour objectif d’atténuer l’inflammation, et de réduire l’inconfort occasionné par la maladie. Par ailleurs, il est indispensable d’identifier l’agent allergène qui provoque les poussées d’eczéma pour atténuer les symptômes.

Parmi les médicaments pour soulager les crises d’eczéma, nous pouvons distinguer les corticostéroïdes et les antihistaminiques.

Les corticostéroïdes peuvent se présenter sous forme de crème ou de pâte à appliquer sur la peau. Ces produits permettent d’atténuer considérablement les démangeaisons et de diminuer l’inflammation. Ce type de médicament peut contenir des stéroïdes. Il faudra alors uniquement l’utiliser sur une courte période, car cette hormone peut nuire aux peaux sensibles. Les crèmes qui contiennent moins de stéroïdes peuvent être utilisées deux fois par semaine, et servir de traitement de maintien. Pour les cas les plus graves, les corticostéroïdes peuvent être administrés par voie orale.  Dans ce genre de situations, la durée du traitement ne devra pas être trop longue, car les corticostéroïdes peuvent provoquer la perte des minéraux osseux.

Quant aux antihistaminiques, ils sont principalement utilisés pour  atténuer les démangeaisons, et ils ne sont à appliquer qu’à de rares occasions. Si un enfant éprouve le besoin de se gratter tout le temps, des antihistaminiques peuvent être prescrits par le médecin traitant.

Préventions

Au moment où nous parlons, il n’existe pas encore de vaccin ni d’autres moyens médicaux pour prévenir l’eczéma. Les principaux moyens de préventions se basent sur l’expérience des personnes ayant déjà eu affaire à la maladie.

La première précaution à prendre serait d’éviter les agents allergènes présents dans les aliments. Le seul moyen pour déterminer à quel aliment vous êtes allergique, c’est de faire un test d’allergie. Ainsi, vous serez fixé sur le type d’aliments à éviter. Les aliments les plus susceptibles de provoquer des réactions allergiques sont : les arachides, les noix, les produits laitiers, les produits de la mer et le chocolat. Cependant, cette liste n’est pas exhaustive, et elle peut encore être allongée.

Le stress peut également accentuer les poussées d’eczéma. Lors d’un examen ou un entretien d’embauche par exemple, les personnes atteintes d’eczéma sont souvent prises d’une envie incontrôlable de se gratter. Donc, réduire le stress minimise le risque de faire apparaître une crise.

Les personnes allergiques aux acariens et à la poussière doivent maintenir leur espace de vie aussi propre que possible, et chasser tous les agents allergènes.

Enfin, il faut prendre soin de sa peau et éviter les irritations. Évitez les produits chimiques, les températures extrêmes, priorisez les vêtements en coton, ne faites pas de trop longue baignade et utilisez du savon doux pour vous laver. Pour les jeunes enfants, utilisez un produit doux lorsque vous faites leur lessive. Pour les bébés qui portent encore des couches, changez-les aussi souvent que nécessaire.

Quel chirurgien choisir pour pratiquer une liposuccion ?
Comment bien choisir son professionnel de santé ?