Lait biologique premier âge : quels avantages ?

Lait biologique premier âge

Mettre au monde un bébé en bonne santé constitue une bénédiction pour la race humaine. Mais conserver cette bonne santé, notamment dans le cas d’un nourrisson jusqu’à ses premiers mois, parfois jusqu’à la première année, constitue un défi de tous les jours. Entre les attentions à porter sur son environnement, ses activités et son mode de croissance, sa nutrition constitue également une rubrique à part entière. Vous décidez peut-être de lui attribuer un régime mixte, ou au contraire, vous n’êtes pas du tout adepte de l’allaitement maternel. Vous devez ainsi vous tourner vers l’achat d’un lait infantile pour assurer sa nutrition. Devant la pléthore d’offres possibles, mais aussi par appréhension des divers scandales au lait frelaté qui ont défrayé la chronique ces dernières années, vous vous décidez plus ou moins à suivre la tendance du lait bio 1er âge. Afin de vous convaincre, voici les principaux avantages de votre choix.

Le bio, ou tous les avantages de la nature

Phénomène de mode et base d’une éthique gagnant en puissance, le bio devient aujourd’hui le label à adopter pour tout ce qui concerne la nourriture en général. Vous savez que le lait pour enfant est un produit transformé, alors comment est-il possible d’estampiller un lait en poudre bio ? Tout simplement en retraçant l’origine de sa production. En d’autres termes, le principe de fabrication se base sur l’origine de l’aliment pour votre bébé. Contrairement aux méthodes de fabrications industrielles pour lesquelles les animaux sont parqués dans des endroits hors normes, le lait 1er âge bio est issu de vaches élevées en plein air, dans des prés gigantesques. Les herbes qu’elles broutent ne sont traitées par aucun engrais chimique. Les bêtes en liberté peuvent même se permettre le luxe de changer de parcelle plusieurs fois dans la semaine. Ce principe apporte un plus dans la composition du lait ainsi recueilli. La variété des ressources ingurgitées par les vaches enrichit leur lait en termes de qualité nutritive, et toute cette richesse se retrouve après transformation dans le lait infantile bio. Vous pouvez avoir un aperçu des produits ainsi obtenus en allant sur juneo.fr.

La sécurité de la production

Comme tous les produits qui arborent fièrement le label bio, le lait bébé bio doit répondre à un cahier des charges strict pour porter ce qualificatif. Sa destination pour une consommation dédiée aux nourrissons et aux bébés dans leurs premiers mois renforce davantage les obligations. La fabrication ne doit ainsi intégrer aucun additif ou conservateur chimique, au risque de ne pas obtenir la certification tant attendue. Des analyses et des contrôles sont effectués tout le long de la chaîne de fabrication. Un lait de croissance bio ne doit ainsi intégrer aucun composant qui ne soit issu de ce même processus d’élevage ou de culture, à savoir sans aucun apport chimique ou sous environnement contraint. La qualité du produit s’en ressentira d’ailleurs assez facilement, et il est clair que les fabricants ne voudront prendre aucun risque.

Une composition complète et variée

En toute logique, le meilleur lait infantile bio doit se rapprocher au maximum, ou même ressembler totalement à la composition du lait maternel. De ce fait, il va de soi que la mère se doit d’adopter un mode de vie sain. Le lait de vache reste celui qui s’en rapproche le plus, et pour compléter les ingrédients manquants, les chercheurs ont réussi à combler ces manques à partir d’autres ressources complémentaires, comme le lait de chèvre ou de brebis. Bien entendu, ces dernières doivent également répondre aux normes indiquées par le cahier des charges avant de venir intégrer la composition du lait bébé bio à fabriquer.

Comment faire respecter les droits de l’enfant ?
Comment trouver une nounou pour votre enfant ?