Découvrez les bienfaits de la glace pour les enfants

Les pédiatres recommandent toujours aux enfants de consommer une quantité modérée de crème glacée. Comme elles sont fabriquées avec du lait, elles deviennent un aliment qui leur apporte des bienfaits nutritionnels. Vous pouvez également les préparer à la maison avec des fruits, ce qui sera une bonne astuce pour introduire cette nourriture, au cas où vos enfants auraient du mal à la manger.

Les bienfaits de la glace pour les enfants

Souvent, les parents ont tendance à penser qu’il n’est pas bon de donner de la glace à leurs enfants parce que c’est associé au fait d’être un bibelot. Quand on connaît les ingrédients, on se rend compte que la glace apporte des bienfaits nutritionnels aux enfants et qu’il faut la séparer du concept de sucreries. Sa teneur en matières grasses et en sucre est peut-être son point faible et en même temps son grand attrait, car c’est son goût sucré qui le rend si populaire auprès des enfants et des adultes, raison pour laquelle les experts recommandent de réduire la taille des unités de consommation. La spécialiste en gastroentérologie, hépatologie et nutrition pédiatrique du service pédiatrique commente que les glaces peuvent être délicieuses et très appétissantes pendant l’été, c’est pourquoi nous ne devrions pas les interdire, même si nous le faisons.

Les enfants ne sont pas obligés de manger de la glace tous les jours, loin de là, cela représenterait un apport excessif et inutile, mais aussi malsain, de calories et de sucres raffinés. Mais il peut être proposé de manière ponctuelle, une ou deux fois par semaine, car comme nous le faisons tous, nous aimons en profiter de temps en temps. Une alternative très saine consiste à les préparer à la maison, avec des fruits, du lait et du yaourt, afin qu’ils soient attrayants pour les enfants et plus nutritifs que les glaces conditionnées. Selon le rapport « des glaces saines pour trois raisons », auquel ont participé plusieurs experts, les glaces ne doivent pas remplacer les fruits et il est recommandé que si elles les remplacent comme dessert « elles doivent essayer de compenser l’apport de fibres et de vitamines dans le reste du repas ». Elles peuvent faire partie d’un repas, d’un souper ou d’une collation, car elles fournissent de l’énergie et des nutriments, mais il faut les compléter avec des fruits. Ils soulignent également que les glaces contiennent plus de calcium et moins de calories que les pâtisseries.

Ce rapport fait aussi la distinction suivante entre les types de glace selon leur préparation : il s’agit de la glace à la crème, de la glace au lait et de la glace à la crème. Ils apportent une valeur agréable, de l’énergie et des nutriments. Ils ne sont pas des éléments de base de l’alimentation, comme les fruits et légumes, mais ils peuvent être un complément agréable. Ils sont une source de calcium et de protéines de haute valeur biologique. Leur calcium est biodisponible, ce qui est très intéressant pour les enfants et les jeunes en période de croissance.

Les glaces au lait sont celles qui fournissent plus de calcium avec moins de calories. Les graisses qu’il contient sont pour la plupart d’origine laitière. Les crèmes glacées contiennent en moyenne 14,8 % de matières grasses, les glaces à la crème 12,5 % et les glaces au lait 5 % de matières grasses. Dans la crème, le lait et la glace, la teneur totale en sucre se situe entre 16,4 % et 41,6 % en moyenne. Il s’agit de sorbets et de glaces à l’eau. Ils ne sont pas inclus dans la liste, sauf s’ils contiennent une proportion importante de fruits et de dérivés. Selon la nature et la quantité de fruits qu’ils contiennent, ils peuvent fournir des doses variables de micronutriments. La teneur en protéines est inférieure à 1 % en moyenne. La teneur en graisse est pratiquement insignifiante. La teneur moyenne en sucre est similaire à celle du lactose, bien qu’il s’agisse qualitativement de sucres différents.

Composition nutritionnelle des glaces

Ces données concernent plus de 90 % des glaces les plus consommées dans notre pays, appartenant à l’association espagnole des fabricants de glaces. Dans cette section, une série d’arguments nutritionnels sont proposés pour défendre la consommation modérée de crème glacée par les enfants : les protéines contenues dans la crème glacée sont d’origine laitière et sont très bonnes, ce qui peut contribuer à couvrir les besoins en protéines pendant l’enfance. Les glaces à base de lait fournissent « la consommation de 100g de glace peut couvrir environ 7 à 13% des AJR de cette vitamine chez les enfants ». Sa valeur calorique en fait un aliment à valeur énergétique modérée. 50 g de glace sont faciles à intégrer dans l’alimentation des enfants, d’un point de vue nutritionnel. La glace doit toujours être proposée aux enfants de manière modérée dans le cadre d’une alimentation variée, car il est très important que les enfants en aient une pour leur bon développement.

Elles ne devraient jamais remplacer les fruits, car il s’agit d’un aliment très important dans l’alimentation du bébé. Comme il est possible d’introduire cet aliment dans l’alimentation du bébé, les parents devraient encourager sa consommation car les fruits fournissent des vitamines, des fibres et des minéraux. Vous devez toujours suivre les directives indiquées par le médecin de votre enfant lorsque vous lui fournissez de la nourriture et des glaces.

La crème glacée: un aliment très nutritif

La glace ne peut plus être considérée comme une simple friandise. Une étude réalisée par le département de nutrition et sciences alimentaires à l’Université de Barcelone a brisé les mythes qui lui ont été attribuées et a montré que la crème glacée est un aliment très sain et nutritif, qui fournit des éléments importants dans l’alimentation des enfants et les adultes. La crème glacée faite avec du lait est une source importante de calcium. Les protéines présentes dans la glace ont une valeur biologique et nutritionnelle élevée, car elles contiennent tous les acides aminés essentiels pour le bon fonctionnement de notre corps. L’apport en protéines de la crème glacée à base de lait est comparable à celle du lait. Son utilisation couvrirait entre 5 et 10 pour cent des besoins quotidiens en protéines. La glace contient également des vitamines A et B et des minéraux autres que le calcium, tel que le phosphore, le magnésium et le potassium.

De plus, si vous incluez des ingrédients tels que les fruits, le cacao ou les fruits secs, la crème glacée s’enrichie d’autres nutriments, ce qui lui permet de devenir un aliment très complet. D’autre part, la crème glacée a une teneur énergétique modérée, de sorte qu’elle peut parfaitement être inclue dans une alimentation saine et équilibrée. Ainsi, la valeur calorique de 100 grammes de crème glacée varie de 150 à 300 calories, ce qui est beaucoup plus faible, par exemple, que des produits de boulangerie.

L’âge idéal

Vous pouvez donner de la glace à votre enfant dès la diversification alimentaire ! En tout cas quelques petites cuillerées pour commencer dès l’âge de 6 mois ne pourront pas lui faire de mal. Pour ce qui est des cornets et autres gourmandises glacées, attendez l’âge de 3 ans pour en faire profiter à votre enfant. Avant cet âge, si vous lui proposez régulièrement de la glace, vous l’habituerez à manger trop gras et trop sucré et favoriserez ainsi des problèmes de surpoids.

Est ce qu’il y a des risques ?

Veillez à ce que la glace ne soit pas trop froide pour ne pas perturber la digestion de bébé et favoriser l’apparition de diarrhées. Autrement, le seul risque auquel nos enfants peuvent être exposés est le risque d’allergie. Certains aliments peuvent être particulièrement allergisants comme l’amande, la pistache ou encore la noisette mais aussi les colorants et les gélifiants. Méfiez-vous d’autant plus s’il y a des allergies de ce type dans la famille. Parlez-en à votre médecin.

Quelles glaces faut-il choisir ?

Examinez bien les étiquettes afin de ne pas choisir de glaces trop caloriques. Souvent, elles ne sont pas plus grasses que les crèmes dessert et sont sources de protéines et de calcium (même s’il y en a bien plus dans les yaourts). Si vous pensez que les sorbets leur permettront de faire le plein de fruits, c’est faux ! Elles contiennent surtout du sucre mais pas de fibres. Les sorbets qui comptent le plus de vitamine C sont ceux à base de mangue, d’abricot, de cassis, de cerise, de framboise, de kiwi.

Eczéma d’enfant : traitements et conseils
Idées créatives pour remplir les calendriers de l’Avent