Pourquoi les enfants attrapent-t-ils des rhinopharyngites ?

rhinopharyngites

Les enfants tombent souvent malades et l’une des infections virales qu’ils rencontrent le plus souvent est la rhinopharyngite. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’ils l’attrapent plusieurs fois dans la même année. Mais pourquoi ? Faut-il s’inquiéter ? Comment éviter ces récidives ?

La transmission de la rhinopharyngite chez les enfants

En classe, dans la cour de récréation, les enfants passent la majorité de leur temps en groupe et ont donc de nombreux contacts. Ceux-ci favorisent la transmission des infections virales, banales et sans gravité comme la rhinopharyngite, maladie typique de l’hiver. Si un enfant a de la toux, de la fièvre et le nez qui coule, il est donc préférable qu’il n’aille pas à l’école pour ne pas contaminer tous ses camarades. Les bébés de moins de 6 mois sont protégés grâce aux anticorps de leur mère, mais après cette période, leur organisme doit bâtir lui-même ses défenses immunitaires. C’est pour cette raison qu’un enfant peut avoir des rhinopharyngites fréquentes, plusieurs fois par an, même s’il est en bonne santé. C’est beaucoup plus rare chez les adultes, car le système immunitaire est beaucoup plus fort.

Il est également important de rappeler que les infections virales font partie de la vie courante et ont leur utilité pour aider l’enfant à être en bonne santé et lutter contre les maladies. De plus, si la rhinopharyngite provoque souvent des états fiévreux chez les enfants en bas âge, ses symptômes s’atténuent de plus en plus en grandissant. Après 6 ans, les enfants présentent moins de fièvre, et la rhinopharyngite s’apparente de plus en plus à un rhume modéré. Cependant, les symptômes peuvent persister pendant plus d’une semaine et entraîner un peu de fatigue, ce qui est tout à fait normal.

Rhinopharyngite récidivante, que faire ?

Apprendre les mesures d’hygiène aux enfants

Lorsqu’un enfant attrape souvent des virus, cela ne veut pas forcément dire qu’il a une santé fragile. Il peut d’ailleurs attraper des formes légères et se remettre sur pied très rapidement. Cependant, cela ne veut pas dire non plus qu’il ne faut pas agir. D’abord, il est important de lui rappeler les mesures d’hygiène pour limiter la transmission. Cela passe notamment par un lavage régulier des mains. Avec l’épidémie de coronavirus, nul doute que ces règles hygiéniques sont maintenant connues de tous et appliquées par le plus grand nombre.

Antibiotique contre la rhinopharyngite : oui ou non ?

Comme toute infection virale, la rhinopharyngite ne nécessite pas de traitement antibiotique. Inutile donc de consulter un médecin pour lui demander ce type de traitement. Sachant que les antibiotiques peuvent permettre aux virus de développer des résistances, et donc les rendre plus difficiles à combattre.

Soulager les symptômes rapidement

Pour soigner la fièvre et les douleurs, le paracétamol suffit généralement, administré en respectant la posologie et les indications du médecin. Il est déconseillé de donner un bain frais à l’enfant pour faire descendre sa température car cela pourrait lui donner beaucoup trop froid et augmenter son inconfort. Il ne doit pas être complètement déshabillé et il faut éviter d’ouvrir grand les fenêtres s’il fait froid dehors. Cependant, il ne doit pas trop se couvrir non plus pour favoriser la baisse de sa température corporelle.

Les traitements naturels permettent également de soulager efficacement les symptômes de la rhinopharyngite chez les bébés et les enfants. Pour désencombrer les voies respiratoires, il est recommandé que l’enfant se mouche fréquemment et de réaliser des lavages de nez au sérum physiologique ou avec une solution d’eau de mer. Cela évitera que les sécrétions qui s’accumulent dans les voies respiratoires ne provoquent de la toux, surtout la nuit. Si c’est un bébé, les parents doivent le moucher eux-mêmes. Comme le recommande l’Assurance Maladie sur son site, l’usage de vasoconstricteurs en pulvérisation pour déboucher le nez n’est pas recommandé chez les moins de 15 ans.

Quand consulter un médecin ?

La rhinopharyngite est une infection bénigne et passagère, mais il est toutefois important de surveiller l’évolution des symptômes. Il faut prendre régulièrement la température du bébé ou de l’enfant malade. La fièvre est normale, mais elle ne doit surtout pas dépasser les 39°C. Si c’est le cas, il faut consulter très rapidement. Si la fièvre ne baisse pas au bout de 2 à 3 jours, une consultation s’impose également.

La manière dont l’enfant tolère la fièvre et ses autres symptômes est également importante. Les parents doivent aussi faire attention que l’enfant ne se déshydrate pas. Il faut donc lui proposer souvent à boire de l’eau fraîche ou une boisson qu’il apprécie et boira facilement. En cas de signe de déshydratation (grande soif, bouche sèche, yeux ternes, fatigue), une consultation est indiquée.

Quelles sont les activités à privilégier avec un bébé ?
Ai-je le droit de proposer du sport ou des activités physiques aux enfants ?