Apprendre par le jeu: comment votre enfant apprend-il à bien se comporter?

Un enfant peut apprendre très jeune à être poli. Il s’initie aux règles de politesse en observant ses parents. Puis, lorsqu’il est capable de parler, il apprend peu à peu à dire « merci », « s’il vous plaît ».

Pourquoi enseigner la politesse aux enfants?

L’apprentissage de la politesse fait partie des habiletés sociales qu’un tout-petit doit développer. Utiliser des formules de politesse l’aide à avoir des relations plus harmonieuses avec les autres, tant avec les adultes que les enfants. L’enfant apprend les règles de politesse notamment en regardant ses parents agir, mais il a aussi besoin d’aide pour connaître les gestes et les mots polis à utiliser. Même quand il ne parle pas, c’est possible de lui montrer à dire « bonjour » et « au revoir » en envoyant la main pour saluer les gens. Ce sont là les bases de la politesse dans ses relations avec les autres.

Petit à petit, quand l’enfant parle, il peut apprendre à dire « s’il te plaît » et « merci » lorsqu’il fait des demandes ou lorsqu’il reçoit quelque chose. L’enseignement de la politesse demande toutefois de la patience. Il faut rappeler souvent à un enfant d’utiliser les « mots magiques » (merci, s’il te plaît). En général, le réflexe d’utiliser les formules de politesse est acquis vers 4 ans. À cet âge, l’enfant commence aussi à s’excuser après avoir posé un geste ou dit un mot qu’il regrette. Il a toutefois toujours besoin d’aide pour se rappeler de le faire.

Un enfant de 4 ans est capable d’offrir son aide à un plus petit que lui. Il peut également apprendre à poser d’autres gestes polis, comme laisser sa place dans l’autobus à une personne âgée ou ramasser pour quelqu’un un objet échappé. Ce sont là des gestes courtois et attentionnés qui permettent à l’enfant de tisser des liens agréables avec les gens qui l’entourent.

Pourquoi apprendre les bonnes manières aux enfants ?

Les bonnes manières sont importantes pour bien vivre ensemble.  « C’est accorder de l’importance aux autres et recevoir de l’attention en retour ». Inculquer les règles de politesse aux enfants, c’est leur donner les clés pour « qu’ils se développent sereinement et qu’ils aillent vers les autres en confiance ». Elles vont aussi leur apprendre à trouver leur place et à entrer en contact plus facilement avec leurs camarades. Enfin, se faire une place au sein d’un groupe « est un atout précieux pour sa réussite sociale » rappelle Christine Brunet. Un enfant bien élevé ferait un adulte plus épanoui. Bien des avantages, mais ne faut-il tout de même pas voir dans les bonnes manières un petit côté ringard ? Pas pour la professionnelle pour qui la « bonne éducation n’est pas démodée ».

Comment enseigner la politesse ?

Voici des façons d’encourager la politesse chez votre enfant.

  • Montrez l’exemple. Votre enfant vous observe. Si vous vous adressez à lui et aux autres poliment, il aura tendance à vous imiter.
  • Félicitez votre enfant lorsqu’il fait spontanément preuve de politesse.
  • Faites des jeux de rôles qui vous amènent à utiliser des formules de politesse. Jouer au restaurant et à l’épicerie, par exemple. Ces jeux permettent de mettre en pratique les règles de savoir-vivre dans le plaisir. Jouer à se présenter en serrant la main peut aussi être très amusant et instructif.
  • Faites-lui prendre conscience de l’effet de ses paroles et de ses comportements polis en les nommant. Si votre enfant s’assoit sur vous pour laisser sa place à une femme enceinte dans l’autobus, par exemple, dites-lui : « regarde son beau sourire, elle est contente parce que tu lui as laissé ta place. »
  • Lisez ensemble des livres sur la politesse. Comme les tout-petits s’identifient aux personnages des histoires, votre enfant sera heureux d’imiter les petits héros polis.

Que faire si votre enfant refuse d’être poli?

Si votre enfant ne s’adresse pas à vous poliment

Vous pouvez lui rappeler qu’il manque un petit « mot magique » à sa demande. Aidez-le ensuite à trouver le mot ou à bien formuler sa demande. Mentionnez-lui que vous voulez qu’il dise « s’il te plaît » quand il fait une demande et « merci » quand il reçoit quelque chose. Expliquez-lui calmement pourquoi il est important de faire une demande polie pour obtenir ce que l’on souhaite. N’oubliez pas d’utiliser ces mots avec votre enfant pour donner l’exemple.

Si votre enfant ne veut pas embrasser grand-maman pour la remercier de son cadeau

C’est peut-être parce qu’il a peur de se faire bécoter sans fin. Demandez-lui de la remercier poliment en disant « merci », mais évitez de l’obliger à faire un bisou. Certains enfants ne sont pas à l’aise avec les bisous et les câlins, et il est important de les respecter. Dites-lui qu’un bec soufflé pourrait aussi faire plaisir à grand-maman.

Si votre enfant refuse de saluer quelqu’un

Votre enfant peut être mal à l’aise ou timide en présence d’une nouvelle personne, comme un voisin ou un commis au magasin. Si on lui dit bonjour et que votre enfant refuse de saluer la personne en retour, vous pouvez l’inviter à dire « bonjour ». Il comprendra alors que vous vous attendez à ce qu’il salue les gens.

Quand vous serez seul avec votre tout-petit, expliquez-lui que même quand on ne connaît pas une personne, c’est gentil de lui dire « bonjour » quand on la rencontre. Dites-lui que c’est la même chose si quelqu’un fait un geste gentil pour lui. Par exemple, si une personne lui ouvre et lui tient la porte, il faut lui dire « merci » même s’il ne la connaît pas.

Les bonnes manières sont-elles toujours d’actualité ?

À l’heure où les actes d’incivilité semblent se multiplier, les bonnes manières sont indispensables. Pour preuve ? Tous ces messages de savoir-vivre qui naissent un peu partout dans les transports en commun, dans les administrations, dans les cages d’escaliers pour rappeler aux voisins indésirables que « les papiers et chewing-gums c’est dans la corbeille ». Autant d’indices qui nous rappellent à quel point les bonnes manières sont nécessaires.

Vivre ensemble nécessite des lois, des règlements et des règles pour être efficaces. « Sans code, il ne peut y avoir de société. Les psychologues cliniciens et les psychothérapeutes expliquent que les hommes ne peuvent pas vivre ensemble. Quand il y a des règles multiples, des règles sont absolument nécessaires. » Pour les psychologues cliniciens, un bon comportement est avant tout une « connaissance » avec autres.

Un enfant malpoli, un enfant mal aimé ?

Un enfant qui n’a pas intégré les règles de politesse risque d’avancer dans la vie avec de mauvais bagages. Il ne comprendra pas le langage des autres et les autres risquent de ne pas le comprendre non plus. Avec la clé, peut-être du rejet. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. Bien sûr, plus les bonnes manières sont apprises tôt, plus l’apprentissage est facile, mais rien n’est perdu. Un enfant qui ne connaît pas les bonnes manières conserve toute sa capacité pour les apprendre et les mettre en pratique.

Eczéma d’enfant : traitements et conseils
Idées créatives pour remplir les calendriers de l’Avent